Trois projets en cours pour le projet de réaménagement du square Mor-Bihan à Vannes ont été présentés aux habitants en mars dernier. Après deux mois de réflexion, la commission d’appel d’offres Vannes Golfe Habitat (VGH) a retenu l’architecte de la société Rennes BNR Clénet Brosset. Il propose de construire 167 logements (contre 151 et 230 pour les deux autres projets), qui seront répartis en seize logements collectifs et 151 logements collectifs. La part du logement social serait beaucoup plus faible, avec 27 % de logements sociaux purs (45) et 24 % de logements pour propriétaires basés sur le principe du vrai loyer social (40). Le reste est réservé au marché privé. Tous ces logements sociaux seront construits en bois.

Globalement, le quartier de Vannes va perdre du terrain. Le bâtiment le plus haut aura quatre étages plus un grenier. Il sera également aérien en éloignant du paysage les voitures garées au pied des barreaux des immeubles. « En ce moment, le Square Mor-Bihan est un peu comme un grand parking entouré d’immeubles. Dans la proposition de cette agence d’architecture, le stationnement sera souterrain, ce qui libérera beaucoup d’espace pour les espaces verts », a déclaré Hortense Le Pape, présidente de VGH.

500 habitants

« Ce qui est intéressant pour nous dans ce projet, c’est qu’il sera aussi plus ouvert sur l’ensemble du quartier, avec des liaisons est-ouest et nord-sud. A voir aussi : A Saint-Jacques-de-la-Lande, une résidence inaugurée pour répondre à la précarité immobilière. Alors qu’en ce moment, c’est une île assez fermée à l’extérieur.

Une autre caractéristique de ce programme prévoit la construction d’un parc public de 5 000 m², pouvant notamment accueillir des parcs désignés. Un cheminement piéton-vélo doux sera aménagé le long de l’avenue du Maréchal Juin. « Nous garderons les arbres qui la bordent », a déclaré Hortense Le Pape.

A raison de trois habitants par occupation, environ 500 personnes seront accueillies dans ce nouveau quartier dont la livraison n’est pas prévue avant fin 2025. Il reste plus de 120 habitants. Ce programme redonnera vie à cet environnement. »

Lire aussi :
Face à une « véritable urgence » dans ce domaine, la ville de Marseille…

Démolition à partir de cet automne

Il y aura également, à proximité du centre communautaire, un foyer pour une baby-sitter et un foyer partagé pour huit personnes âgées, avec un suivi médical et la présence d’une aide-soignante. A voir aussi : Logement : CDC Habitat veut poursuivre son accélération. Mais pas de boutique a priori.

Les heures d’ouverture sont inchangées par rapport à ce qui a été annoncé. Il reste encore 70 personnes qui seront relogées. Et cela doit être fait avant la chute car c’est à ce moment que la démolition du Champ Mor-Bihan doit commencer.

La construction du nouveau quartier débutera au deuxième trimestre 2023. La construction se déroulera en deux étapes. Le premier démarrera au second semestre 2023, le second un an plus tard. Il faudra au moins deux ans de travaux avant que les habitants puissent commencer à emménager dans leur logement.

Le futur musée résidentiel populaire cherche son HLM
Ceci pourrez vous intéresser :
Ancien, bien desservi, et si possible en Seine-Saint-Denis (93), l’association pour un…