BMW produira un SUV X5 de petite série à hydrogène à des fins de test et de démonstration. L’occasion pour le constructeur de prouver que cette technologie est un atout dans le passage au zéro mouvement.

Alors que la plupart des constructeurs automobiles misent sur les moteurs électriques, d’autres étudient également la possibilité de rouler différemment en utilisant d’autres options, comme l’hydrogène. Ainsi, Hyundai, Toyota et Honda proposent des véhicules de série équipés de piles à combustible (PAC).

Un autre constructeur, cet anglais, a décidé de jouer « un rôle de visionnaire et de pionnier dans cette technologie dans le but de réaliser une large gamme de transitions vers le mouvement immobile ». C’est BMW qui, pour l’occasion, produira une petite série de SUV iX5 Hydrogène. Celui-ci sera « mis en service dans le monde entier à partir de la fin de cette année à des fins de test et de démonstration ».

La BMW iX5 Hydrogen sera équipée de piles à combustible de deuxième génération, produites en interne grâce notamment au partenariat signé en 2013 avec Toyota, l’un des leaders mondiaux de cette technologie. BMW aurait réussi à « plus que doubler les performances de la pile à combustible de deuxième génération de la BMW iX5 Hydrogen, tandis que le poids et la taille ont été considérablement réduits ». La puissance « continue » générée par cette pile à combustible est annoncée à 125 kW (170 ch).

Cet iX5 Hydrogen embarquera deux réservoirs à hydrogène – dont la capacité n’a pas été annoncée -, un moteur électrique « équipé de la technologie BMW eDrive de cinquième génération », et une batterie. Le groupe motopropulseur affichera une puissance totale de 275 kW (374 ch). En revanche, rien n’a été démontré concernant l’autonomie.

Commercialisation prévue en 2025

Commercialisation prévue en 2025

Après cette petite série dont on ignore le nombre d’exemplaires, BMW prévoit de produire des voitures à hydrogène d’ici trois ans. De nombreux problèmes doivent encore être surmontés, comme le coût d’achat de ce type de véhicule aujourd’hui, et le réseau de pompes à hydrogène qu’il faut limiter. A voir aussi : Automobile : Forvia (Faurecia) promet que l’hydrogène sera moins cher que les voitures à batterie d’ici 2030. On se souvient aussi qu’en 2015, BMW et Shell se sont associés pour créer le design de la future pompe à hydrogène Oasis.

Mais la question importante reste le coût et la nature de la production d’hydrogène, pas très bonne. En effet, environ 96% de la production mondiale d’hydrogène émet du dioxyde de carbone dû au reformage à la vapeur, une technique plus polluante, tout comme la nécessité d’utiliser du gaz naturel (source The Conversation). Il existe un moyen de produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau, si possible avec de l’électricité provenant du soleil ou du vent.

La route vers une flotte de voitures électriques reste semée d'embûches
Sur le même sujet :
Prix élevés, pénurie de matières premières et de bornes de recharge : le…

Un marché prometteur à partir de 2025

En janvier 2019, Stefan Wolf, directeur d’ElringKlinger, un constructeur automobile de systèmes d’injection de carburant, déclarait à nos confrères allemands d’Automobilwoche que « le marché de la pile à combustible connaîtra une véritable reprise entre 2025 et 2030 ». Mais l’alternative hydrogène, actuellement réservée aux véhicules utilitaires, camions, avions et bateaux, ne peut être attractive que si elle bénéficie d’avancées technologiques majeures et du soutien des pouvoirs publics, oui, notamment grâce à des aides fiscales spécifiques. Ceci pourrez vous intéresser : Voiture électrique : 1000 km, recharge en 10 minutes… la révolution arrive en 2023.. Révélé en 2015 René Trégouët, Honorable Sénateur.

Voiture à hydrogène : Riversimple a trouvé son site de production
Sur le même sujet :
Les fabricants du coupé à hydrogène Rasa à deux places, Riversimple, ont…

Quel est l’avenir de l’hydrogène ?

En termes d’usage, Mobilité Hydrogène France estime que 250 stations pourront être installées d’ici 2024, ce qui permettra le téléchargement de 120 000 véhicules, principalement des véhicules utilitaires, des camions, des cars et des bus.

Pourquoi l’hydrogène est-il le prochain gaz ? L’hydrogène est une formidable voie pour la transition énergétique en permettant le développement de nouvelles énergies renouvelables et l’explosion des solutions de mobilité verte. Informations sur l’important vecteur énergétique de la révolution énergétique.

Est-ce que l hydrogène est l’avenir ?

Tout le monde fera de même et cela fonctionnera à tous les niveaux. D’abord sur la production d’hydrogène, avec électrolyseurs, réservoirs et carburant : cela représente 150 000 emplois d’ici 2030 dans 23 métiers et une centaine de métiers en tout.

Pourquoi l’hydrogène n’a pas d’avenir ?

1. L’essence : toujours chère et peu rentable : Le moteur à combustion classique qui équipe les véhicules à essence n’est pas adapté à l’utilisation de l’hydrogène. Il serait préférable d’utiliser une voiture électrique qui fonctionne avec une pile à combustible, qui convertit l’hydrogène en électricité.

Quelle marque de voiture roule à l’hydrogène ?

Première voiture à hydrogène produite en série au monde, la Toyota Mirai a fait ses débuts dans certains pays dont la France en 2018 et a été mise à jour en 2021 dans une deuxième génération qui a été entièrement repensée et a augmenté son autonomie à 650 km.

Quel type de voiture fonctionne à l’hydrogène ? Voici une liste de voitures pouvant fonctionner à l’hydrogène :

  • Hyundai Nexo.
  • Toyota Mirai.
  • Renault Kangoo Z.E. hydrogène.
  • Renault Master Z.E. hydrogène.
  • Peugeot e-Expert Hydrogène.
  • Citroën e-Jumpy Hydrogène.
  • Opel vivaro-e Hydrogène.

Quel est le prix d’une voiture à hydrogène ?

En effet, les voitures à hydrogène sont actuellement très chères à produire donc elles sont vendues à un prix spécial. Le prix initial est d’environ 65 000 euros, avec les nouveaux modèles au prix de 72 000 euros.

Quels sont les inconvénients d’une voiture à hydrogène ?

L’un des inconvénients d’une voiture à hydrogène vient de la production d’hydrogène. Quelle que soit la méthode utilisée, il faut beaucoup d’énergie pour produire ce gaz.

Quel est le prix d’un plein d’hydrogène ?

Combien coûte un plein d’hydrogène ? Pour un véhicule utilitaire léger, il faut 1 kg d’hydrogène pour parcourir 100 km, le coût de l’hydrogène est de 12 à 15 le kg. On estime qu’un réservoir plein d’hydrogène coûte donc à peu près le même prix qu’un plein de carburant diesel avec un kilométrage comparable.

Comment faire le plein d’une voiture à hydrogène ?

Faire le plein d’hydrogène est aussi simple et rapide que faire le plein d’essence. Tout ce que vous avez à faire est de connecter le tuyau de la station-service hydrogène au véhicule, d’allumer la pompe et d’attendre quelques minutes.

.