AccueilIsèreGrenoblen, inauguration de Haut Bois, «Première en France»

L’inauguration officielle du siège social du quartier Flaubert à Grenoble, vendredi 13 mai, a eu lieu dans le Haut-Bois.

Isère Publié le 18 mai 2022 à 11h20 par Thomas RICHARDSON

« C’est la première en France. » Dans la foulée de la cérémonie d’ouverture du vendredi 13 mai, Stéphane Duport-Rosand, directeur d’Actis, propriétaire social de la Métropole de Grenoble, est brièvement revenu sur l’histoire du Haut-Bois, une résidence résidentielle innovante de 56 logements. *), Situé au coeur du quartier Flaubert de Grenoble (et lauréat du Prix Fibois). « La construction de ce bâtiment bois passif sur R+8 en zone sismique a nécessité beaucoup d’innovation architecturale et environnementale.

Le Haut-Bois, quatre année d’études et 18 mois de travaux

Le Haut-Bois, quatre année d'études et 18 mois de travaux

Un projet démarré en 2014, qui a demandé « de la persévérance et de l’innovation », selon Stéphane Duport-Rosand. Lire aussi : Logement : CDC Habitat veut poursuivre son accélération. Quatre années d’études et 18 mois de travaux ont été nécessaires pour créer cette demeure composée de deux structures en bois recouvertes de zinc, de 5 et 8 étages au-dessus du rez-de-chaussée, reliées par un espace de circulation central destiné à être un espace de vie.

« Lorsqu’il fallait obtenir des labels et des certificats, il fallait aussi fabriquer un prototype d’étage et demi, et il fallait y mettre le feu », raconte Stéphane Duport-Rosand. Cela a prouvé sa viabilité. projet .. « 

La pierre sur toi. Manque de médecins. Un appartement pour loger les stagiaires
A voir aussi :
Comment tisser des liens entre les générations ? Nous vous donnons quelques…

Un bâtiment passif pour donner du pouvoir d’achat

Le coût de l’opération est de 10,9 millions d’euros, financés par le Bailleur Social avec le soutien d’Action Logement, de la Banque des Territoires, de la Métropole, de l’Anru, de la Région, de la Mairie de Grenoble, du Département et de l’Etat. A voir aussi : A Saint-Jacques-de-la-Lande, une résidence inaugurée pour répondre à la précarité immobilière.

Elisa Martin, présidente d’Actis, a mis l’accent sur les deux indicateurs de l’Actis, à savoir le pouvoir d’achat des locataires : « En Haut-Boise, ils sont facturés 26 € par mois pour le chauffage » et la qualité. de l’habitat. « Cela se traduit par la double orientation du logement, le triple vitrage, les superpositions la nuit en été… ».

17 000 familles en attente d’un logement social

Le maire de Grenoble, Eric Piolle, a précisé que le Haut-Bois faisait partie de l’île Marceline, selon la poétesse Marceline Desbordes-Valmore. Cet îlot accueillera à terme 350 logements dont 30% de logements locatifs sociaux et 10% de biens sociaux.

L’îlot Marceline sera rejoint par un îlot Emma et un îlot Elisa, dans le futur quartier Flaubert, avec plus de 90 ha, 1 400 logements, 7 500 m2 de locaux de tiers, 5 000 m2 d’équipements publics, une école et 2.3. ha parque. « Ce sera une nouvelle étape avec les fondations de l’Ecole Supérieure de l’Enseignement et de l’Education (Espé) que nous avons anticipées. Ce sera une ambition pour la santé. »

Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes Métropol, en a profité pour interpeller l’Etat : « Il faut une grande politique nationale du logement. Les villes, les métropoles ne peuvent pas le faire qu’avec des donateurs. »

Et rappelons que 17 000 familles attendent un logement dans l’agglomération. « Il faut construire, rénover et créer un équilibre collectif de logements sociaux. » C’est l’enjeu du prochain programme local métropolitain de l’habitat 2023-2028.

Convention-cadre territoriale : Action Logement et la Métropole de Lyon dressent un bilan positif
Voir l’article :
AccueilActualités Convention-cadre territoriale : Action Logement et la Métropole de Lyon dressent…