A 10 ans, Ann Makosinski participait déjà à des concours d’innovations sous l’influence de ses parents, tous deux radio-opérateurs qu’elle a souvent vus manipuler composants et objets électroniques. Cette jeune canadienne vient de remporter, à 15 ans, l’édition 2013 de la Google Science Fair, qui récompense les jeunes talents de demain.

Hallow Flashlight, nom qu’elle a donné à son invention, est une lampe qui s’illumine grâce à la chaleur de la paume de la main. Elle fonctionne grâce à l’effet Peltier, qui veut que les déplacements de chaleur entre deux métaux conducteurs soient générateurs d’énergie.

Cette invention, à la fois déconcertante de simplicité et révolutionnaire, porte en elle un immense espoir pour les pays dont le réseau électrique est défaillant. La Banque Mondiale estime qu’environ 1.5 milliard de personnes dans le monde n’a pas accès a l’électricité. Un immense frein au développement économique et social. Des études ont par ailleurs suggéré que ce manque d’électricité était un frein à l’éducation. Avoir la lumière le soir, c’est aussi pouvoir étudier plus tard dans des pays en voie de développement souvent proches de l’Equateur et où le soleil se couche donc tôt.

Le Nigeria est à la fois le pays africain dont tout le monde anticipe le décollage économique et celui dont l’ infrastructure électrique est la plus défaillante. Les pannes à répétition n’ont pourtant pas découragé Abedola Duro-Aina, une collégienne de 14 ans, et ses trois amies. A l’occasion d’un projet d’école, elles ont construit un prototype de générateur électrique fonctionnant à l’urine. Une cellule électrolytique et plusieurs étapes de purification permettent de récupérer de l’hydrogène qui à son tour alimente un générateur. 1 litre d’urine permettrait ainsi de créer 6h d’éléctricité !

8161674482 6afa443513 c

© Forbes

Détecter le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas tue 19 patients sur 20 dans les 5 premières années de la maladie. La détection précoce est donc un enjeu crucial. Jack Andraka a trouvé, à l’âge de 15 ans, un test de dépistage qui relève du miracle. Lire aussi : Pierre Guyot : « Le quantified self a un rôle social fort, les sportifs se comparent entre eux ». Avec une simple languette de papier, celui-ci permet de détecter le niveau de mesotheline, l’un des marqueurs principaux de la maladie. L’invention de ce jeune américain du Maryland améliore la détection dans 90 % des cas, pour 1/26 000 du coût en hôpital (3 cents). Une découverte majeure.

Energie : Pour "décarboner les transports", une compagnie de taxis compte sur l'extension des stations hydrogène
Voir l’article :
Convaincue que l’hydrogène est la solution d’avenir pour la décarbonation des transports,…

Un réacteur nucléaire dans le garage 

On pourrait croire à une histoire tout droit sortie d’un roman de Boris Vian, mais non, Taylor Wilson a bel et bien inventé un réacteur nucléaire à fusion dans le garage de ses parents. Et il avait 14 ans. Il a rejoint peu après l’Université du Nevada, qui lui a offert un laboratoire plus sûr. Lire aussi : Le Google de l’internet des objets. Il y travaille à un détecteur de radiations low-cost pour se protéger d’une attaque NRBC (arme nucléaire, radiologique, biologique et chimique). Taylor fait partie de la promotion 2012 de la Thiel Fellowship, qui alloue 100 000 dollars à des jeunes de moins de 20 ans pour poursuivre leur rêve, à une condition : quitter l’école.

Emission-14 - Les liens utiles
Lire aussi :
  Les innovateurs Maryam Sadeghi est chercheuse en imagerie médicale à la…

Comprendre la croissance osseuse à 17 ans

Isha Jain elle aussi s’est très vite démarqué. A 10 ans, elle mettait au point, pour le concours d’invention de son école, un procédé pour faire changer d’état n’importe quel bonbon (qui déboucha sur un article de recherche co-publié avec son chercheur de père). En 2008, elle a remporté un prix Siemens doté de 100 000 dollars pour avoir montré, grâce à des marqueurs fluorescents, la manière dont les os croissaient. Elle est désormais à Harvard, où elle a déjà publié plusieurs articles de recherche en médecine.

ishajain

Le prochain Mark Zuckerberg ?

Nick D’Aloisio a fait sensation en revendant à 17 ans sa startup, Summly, à Yahoo, pour 30 millions de dollars. Il avait auparavant déjà levé près d’un million et demi de dollars et son application avait été téléchargée plus d’un million de fois. L’innovation ? Résumer en 400 caractères l’actualité, soit « plus qu’un tweet, mais moins qu’un article ». Il fallait y penser.

summly 2386061b

Un navigateur web pour les drones

Pulkit Jaiswal a tout juste 20 ans, mais cela fait déjà 4 ans qu’il travaille sur les drones. Pressentant une nouvelle vague d’innovation – à juste titre, 40 millions de dollars ont été investis en 2013 dans l’écosystème des drones – ce jeune Singapourien a bati Garuda Robotics. C’est le premier service de gestion de flottes de drones dans le cloud. Concrètement, Garuda va permettre à des professionnels de surveiller chantiers, gazoducs, mers et océans, le tout depuis un navigateur. Pulkit est mentoré par l’entrepreneur américain Peter Thiel, co-fondateur de Paypal.  

garuda