Le prototype hydrogène H24 établit un nouveau record de vitesse sur le circuit du Mans. Un préambule à un prochain alignement sur la grille de départ des 24H.

Le prototype hydrogène H24 établit un nouveau record de vitesse sur le circuit du Mans. Un préambule à un prochain alignement sur la grille de départ des 24H.

H24, le prototype à base d’hydrogène électrique, a établi un record de vitesse à 291 km/h sur la ligne droite de Mulsanne le jeudi 8 juin à 13h49. Le chronométrage officiel de l’ACO a enregistré un pic de 290,8 km/h alors que la voiture passait le piège à vitesse.

Le pilote continue d’accélérer en dehors du fuseau horaire pour atteindre 292,8 km/h avec les acquisitions embarquées et la télémétrie de ses ingénieurs. Voir l’article : A Douai, Renault protège la voiture électrique de fabrication française.

Avec cet exploit, le H24 établit un nouveau record de vitesse et ouvre une nouvelle page de l’histoire du sport automobile. « Nous sommes sortis de la seule fois où nous pouvions encore rouler en slicks. C’est une très bonne prestation. D’autant plus que j’ai commencé avec des pneus qui commençaient à refroidir, un phénomène accentué par la piste recouverte d’une pellicule d’eau alors qu’il commençait à pleuvoir. Encore un tour avec des pneus chauds, qui sont plus économiques, et nous avons dépassé les 300 km/h ». assure Stéphane Richelmi, chauffeur du H24.

Équipé de deux moteurs à hydrogène d’une puissance de 550 kW (747 ch) pouvant atteindre une pointe jusqu’à 700 kW (952 ch à 17 250 tr/min) grâce au système de récupération d’énergie au freinage qui permet une récupération en mode flash lors des accélérations, le H24 (1416 kg en état de marche) accélère de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes.

Le module énergétique se compose d’un générateur d’hydrogène électrique et de deux moteurs électriques avec transmission aux roues arrière. Les 8,6 kg d’hydrogène assurent une autonomie de plus ou moins 40 minutes à allure de course.

L’équipe H24Racing est le fruit d’une collaboration entre GreenGT engineering et l’Automobile Club de l’Ouest, réunis dans le projet Mission H24. pour la première fois sur la grille de départ une catégorie dédiée aux prototypes de course propulsés à l’hydrogène en plus des moteurs thermiques.

En attendant, le H24 participe aux épreuves Road To Le Mans (Michelin Le Mans Cup) en guise de rideau des 24 heures, avec deux courses de 55 minutes. Après la première historique à Imola dans une compétition internationale, c’est la première fois qu’un véhicule à hydrogène s’engage en course sur le circuit du Mans.

Voiture électrique : Toyota va investir 5,3 milliards d'euros pour construire ses batteries
Sur le même sujet :
Toyota a annoncé mercredi qu’il allait investir 730 milliards de yens (5,3…

Est-ce que l’hydrogène brûle ?

Au-dessus de 570 degrés, l’hydrogène brûle tout seul, le platine n’est pas nécessaire. Ceci pourrez vous intéresser : ZFE : un prêt à taux zéro pour la voiture électrique, mais qui en profitera ?.

L’hydrogène est-il inflammable ? En tant que carburant, l’hydrogène est hautement inflammable et, par conséquent, les fuites d’hydrogène constituent un grave risque d’incendie.

Quels sont les inconvénients de l’hydrogène ?

Les inconvénients de l’hydrogène Le principal inconvénient de l’hydrogène est que l’exploitation de cette énergie est encore relativement coûteuse. Dans ce cas, le coût de production de l’hydrogène vert est compris entre 3 et 6 â/kg quand le coût de production de l’hydrogène gris est de 1,5 â/kg.

Pourquoi hydrogène explose ?

L’hydrogène ne se contente pas d’exploser au contact de l’air, pour cela il faut 2 choses : -Un mélange dans les bonnes proportions ; plus de 4 % et moins de 75 % en volume dans l’air. -Une énergie d’activation (une flamme, une étincelle…).

Comment l’hydrogène s’enflamme ?

L’hydrogène réagit avec l’oxygène pour former de l’eau et cette réaction est extrêmement lente à température ambiante ; mais lorsqu’il est accéléré par un catalyseur, tel que le platine, ou une étincelle électrique, il se produit avec une violente explosion.

Biocarburant : un record mondial d'autonomie pour une voiture à hydrogène
Ceci pourrez vous intéresser :
Quel est le carburant du futur ? Le GPL, ou Gaz de…

Quel type de voiture acheter en 2021 ?

ils font tous partie des véhicules qui figureront dans le top 10 du marché des voitures d’occasion en 2021.

  • Les classiques Dacia Sandero et Stepway 3. …
  • Le Dacia Duster 2. …
  • La Peugeot 208. …
  • La Renault Clio 5. …
  • La Peugeot 2008 II. †
  • La Peugeot 3008II. †
  • La Volkswagen Golf8…
  • La Renault Zoé

Quelle est la voiture la plus vendue ? Les chiffres des ventes de voitures d’occasion du premier semestre 2020 en France confirment globalement ce classement, avec l’omniprésence des constructeurs automobiles français, et un trio de tête composé de la Volkswagen Golf, la Citroën C3 et la Renault Clio, prenant la première place.

Est-ce que ça vaut le coup d’acheter un diesel en 2021 ?

Avec les nombreuses restrictions de circulation qui seront imposées aux véhicules diesel en plus des interdictions de circulation dans les zones à faibles émissions, ZFE, il semble peu intéressant d’acheter une voiture diesel en 2021.

Quelle voiture ne pourra plus rouler en 2021 ?

A partir du 1er juin 2021, les véhicules de catégorie Crit’Air 4 (vignette de couleur bordeaux) ne seront plus autorisés à circuler dans le périmètre de l’autoroute A86 et non plus uniquement à Paris. Il s’agit des véhicules aux normes Euro 3, des diesels d’avant 2006 et des motos d’avant juillet 2004.

Où faire un plein d’hydrogène ?

pcVillageOuverture provisoire
75016PARIS2022
83870PANNEAUX
85300CHALLANSFin 2022
89000AUXERRE2022

Quel est le prix du kilo d’hydrogène ? Cela vient de l’unité de production. Ainsi, en ajoutant les frais de fonctionnement de la station, l’hydrogène se vend généralement entre 10 et 15 â/kg. Nous aimons 10 €/kilo car c’est presque égal au diesel.

Où faire le plein d’une voiture à hydrogène ?

Le ravitaillement en hydrogène se fait de façon tout à fait classique : il suffit de se rendre dans une station, de choisir la quantité d’hydrogène dont on a besoin et la pression (dans la plupart des voitures on peut mettre 5 kilogrammes d’hydrogène à 700 bars), de placer ensuite la pompe sur la buse de la voiture.

Qui vend de l’hydrogène ?

Plusieurs valeurs françaises cotées en bourse se partagent le marché de l’hydrogène avec notamment : Air Liquide : considéré comme un leader mondial puisqu’il détient 48% du marché McPhy Energy : la start-up française qui a révolutionné le stockage de l’hydrogène.

Où faire le plein d’hydrogène Belgique ?

Pour l’instant, les particuliers et les entreprises peuvent se rendre sur le site de Dassenveld à Halle pour faire le plein d’hydrogène. Au printemps 2022, cette gamme sera considérablement élargie avec de nouvelles pompes à hydrogène dans nos stations d’Erpe-Mere, Haasrode, Wilrijk et Herve.

Qui vend de l’hydrogène ? Plusieurs valeurs françaises cotées en bourse se partagent le marché de l’hydrogène avec notamment : Air Liquide : considéré comme un leader mondial puisqu’il détient 48% du marché McPhy Energy : la start-up française qui a révolutionné le stockage de l’hydrogène.

Où faire le plein d’hydrogène en Belgique ?

Il n’existe actuellement que 3 stations hydrogène en Belgique : à Zaventem pour Air Liquide, à Halle et Haasrode pour Dats 24, la marque Colruyt.

Quel est le prix de l’hydrogène ?

En ce qui concerne le ravitaillement en hydrogène, le kilo est actuellement facturé entre 10 € et 15 €. Les véhicules à hydrogène actuels transportent environ 6 kg.